L’importance du choix du statut juridique

Lors de la création d’une entreprise, un statut juridique lui est directement imposé par le ou les fondateurs. Ce dernier est subdivisé en deux catégories : le statut juridique d’entreprise individuel et le statut juridique de la société. Il est important de se renseigner avant de choisir un statut juridique et de savoir si celui-ci est une procédure obligatoire pour l’entreprise mais aussi de connaître également à quoi il correspond exactement.

Qu’est-ce que le statut juridique d’une entreprise ?

Le statut juridique d’entreprise correspond au cadre légal imposé à une entreprise. Il définit en outre les liaisons entre l’entreprise, ses associés et sa clientèle mais également la façon dont l’entreprise est perçue à travers le régime fiscal, juridique et social. Le statut juridique individuel reste en général l’option la plus abordable est la moins complexe, il est idéal pour les personnes désirant entreprendre en solitaire et pratiquer des activités sans risques. Il faut tout de même remarquer que le choix d’un statut d’entreprise individuelle combine les biens de l’entreprise et les biens personnels de l’entrepreneur, et peuvent donc faire l’objet de saisies dans le cas de difficulté financière de l’entreprise. L’entreprise individuelle existe aussi sous trois formes principales : L’auto entreprise, l’EI et EIRL.

Dans le cas d’un entreprenariat avec plusieurs personnes, le statut juridique est directement imposé et le patrimoine personnel est séparé du patrimoine de l’entreprise. Le statut juridique de la société possède elle aussi des formes principales qui sont recommandées pour les sociétés dont les activités comportent des risques. Pour en savoir plus sur le statut juridique des entreprises cliquez ici. En effet, les formes majoritaires de la société sont à savoir ; l’EURL, la SARL, SA et la SAS.

Choisir son statut juridique

Le choix d’un statut juridique pour l’entreprise correspond à une phase essentielle lors de sa création. Il existe plusieurs critères afin d’aider l’entrepreneur dans le choix du statut et sa forme juridique. Par exemple, la somme à investir pour créer l’entreprise, les activités qui seront pratiquées par l’entreprise, l’existence de risques, l’association ou non des patrimoines personnels et professionnels et la vitesse du développement de l’activité peuvent influencer grandement le choix. Il faut remarquer que la personne ayant un statut juridique individuel est totalement des dettes professionnelles engendrées par l’entreprise mais son avantage majeur reste aussi l’indépendance du fondateur et peut diriger son entreprise de quelconques manières

Entreprendre solo ou en équipe?

Au final, le choix du statut juridique relève souvent du nombre de personnes en amont de la fondation de l’entreprise mais il est important de connaître tous les enjeux avant de se lancer dans une situation dont les conséquences peuvent se révéler désagréables en termes financier et juridique.

Tous les conseils pour trouver des financements
Les étapes de l’élaboration d’un business plan