La convention : le partage du savoir et de l’expérience

Au sein d’une entreprise, le partage des connaissances est vraiment utile afin d’arriver à anticiper et répondre facilement aux demandes des clients, mais aussi pour mieux gérer leurs attentes. Dans cet article, faisons le point sur le partage du savoir et de l’expérience.

À propos de l’expérience

Tout d’abord, il est nécessaire de donner quelques explications à propos du mot expérience afin d’éviter toute mauvaise confusion. En principe, ce terme peut évoquer trois significations admises de convention professionnelle. C’est avant tout une dimension du vécu humain qui nous met en relation avec le monde qui nous entoure ou la réalité extérieure qui nous donne la possibilité d’étendre notre connaissance. Ensuite, l’expérience désigne aussi la sagesse dans le cas où il s’agirait du savoir acquis en étant confronté avec la vie quotidienne ou les autres êtres dans notre écosystème. Finalement, il y a ce qu’on appelle expérience provoquée, une autre définition comme dans le cas des observations scientifiques ou d’expérimentation pour justifier ou non de la véracité d’une hypothèse.

Les avantages liés au partage de connaissance

Au sein d’une entreprise, les avantages liés au partage de connaissance sont considérables, surtout concernant l’évolution et l’avenir de l’établissement. En effet, en appliquant cette convention professionnelle de partage de savoir et d’expérience, les salariés sont aptes à répartir plus efficacement leurs charges de travail. Ils sont en mesure de redéfinir les priorités par rapport aux informations réellement diffusées. En étant valorisés conformément à leurs voix et expertises, les employés se sentent plus impliqués et ce qui va contribuer à la bonne marche des prochains projets ou encore en réalisation. À part cela, les indications et renseignements sont transmis plus rapidement et de manière transparente à tous les salariés, permettant ainsi l’amélioration de la planification stratégique et l’optimisation des produits et services.

Autres atouts non négligeables

En sollicitant l’expérience et l’expertise de chacun, la compréhension des blocages et contraintes qui pourraient porter atteinte à la réalisation des projets au sein de l’établissement s’effectue aisément. Les collaborateurs sont ainsi en mesure de définir quels produits et services sont durables pour mieux satisfaire les attentes et besoins de la clientèle. Dans le cadre de la convention professionnelle concernant le partage du savoir et l’expérience, les nouveaux employés peuvent apprendre des erreurs des autres. Désormais, ils peuvent aussi opter pour l’utilisation des techniques ou démarches qui ont déjà bien fonctionné auparavant et accédé rapidement aux informations dont ils souhaitent consulter. Par ailleurs, encourager le partage de connaissance signifie que les normes, procédures et processus se font de manière normalisée et transparente pour que les salariés se sentent confiants et à l’aise dans leur tâche et leur lieu de travail.

La soirée événementielle : une soirée inoubliable pour une entreprise
Voyage de récompense : pour remercier ses équipes ou ses clients