Des qualités nécessaires à tout leader

Le leadership est un point d’ancrage important dans toute entreprise. Quelles sont les qualités et les compétences dont vous avez réellement besoin en tant que dirigeant pour motiver réellement et durablement les employés ? L’infographie présentée, aujourd’hui, en donne un aperçu.

Une entreprise (et cela s’applique encore plus aux banques en tant que prestataires de services) ne vaut que par la qualité de ses employés. Au plus tard, depuis Maslow et sa pyramide des besoins, on sait que l’argent seul n’est pas un facteur permanent de motivation ou d’incitation à la performance, même si l’un ou l’autre peut le voir différemment. Dans ce contexte, la gestion d’une entreprise revêt une importance capitale. Des études ont montré qu’il existe un lien entre le leadership et la motivation des employés, mais aussi le taux de maladie, dans une entreprise.

Il est vrai que la capacité des managers à “motiver” est contestée. Cependant, on s’accorde à dire que la meilleure motivation est la motivation intérieure.

Dans tous les cas, les managers doivent posséder certaines qualités pour, sinon motiver, du moins développer, maintenir ou accroître la motivation existante des employés. La capacité à communiquer est, donc, l’une des qualités les plus importantes que tout manager devrait posséder. Les cinq fonctions décrites dans une infographie, sur notre site web, sont des composantes essentielles de tout rôle de direction, selon une étude.

1. Evaluation constante de l’environnement de l’entreprise

Les marchés évoluent rapidement. Les surveiller et en tirer des options d’action est, donc, l’une des principales tâches de tout gestionnaire.

2. Gérer efficacement les projets

Moins de la moitié des projets d’entreprise atteignent leurs objectifs initiaux. Tout gestionnaire devrait, donc, posséder des connaissances pertinentes telles que la budgétisation, l’analyse des coûts, l’affectation des ressources, les structures organisationnelles, la planification, les ressources humaines et la gestion de la qualité et des risques.

3. Cultiver la réflexion stratégique et l’innovation

Les modèles commerciaux d’hier ne sont plus adaptés pour attirer la génération actuelle qui sort des universités. Deux diplômés sur trois considèrent l’innovation comme un facteur décisif de l’attractivité d’un emploi, mais seuls 26 % pensent que les dirigeants d’entreprise l’encouragent réellement. La promotion de nouvelles idées est, donc, l’une des tâches les plus importantes pour l’avenir.

4. Gérer le changement et l’incertitude

Des changements inattendus peuvent plonger une entreprise dans le désarroi. Après tout, de nombreuses entreprises utilisent, désormais, des approches issues du domaine de la gestion du changement. L’honnêteté et la transparence sont les pierres angulaires de la réussite.

5. Rendre l’entreprise apte à affronter l’avenir

78 % des futurs dirigeants pensent que l’innovation est essentielle à la réussite et à la croissance d’une entreprise, mais peu d’entreprises l’encouragent activement.