Tout savoir sur la diversité générationnelle dans les entreprises

On entend sans cesse parler de la génération Y qui provoque des remous et un revirement dans les entreprises. Cependant, beaucoup oublient qu’il n’y a pas qu’une seule génération de travailleurs actuellement en activité, mais presque cinq. Gérer cette diversité générationnelle est l’un des principaux défis pour de nombreuses entreprises.

Les plus jeunes employés qui font leurs premiers pas dans les entreprises ont une vingtaine d’années. Les plus âgés, en revanche, ont plus de 60 ans. Il existe jusqu’à cinq générations qui ont été façonnées par différentes influences historiques et sociales. Il est donc compréhensible que des valeurs différentes soient importantes pour toutes les générations et qu’elles aient des attentes et des attitudes différentes vis-à-vis du travail.

De la génération d’après-guerre à la génération Z

Alors que pour la génération de l’après-guerre et les baby-boomers, la pensée fortement hiérarchique et la carrière sous forme d’une carrière de cadre ont une priorité particulièrement élevée, les jeunes employés des générations X, Y et Z recherchent des activités stimulantes ayant un sens.

Les modèles de travail flexibles qui n’entravent pas l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et les bonnes possibilités de développement personnel sont très demandés par les jeunes générations. Ceux-ci sont de plus en plus façonnés par la mondialisation et la numérisation et sont rompus à l’utilisation des nouveaux médias et aux diverses formes de collaboration.

Ils ont grandi à l’abri et sont les premiers à exprimer clairement et bruyamment leurs besoins. Et, s’ils ne sont pas servis, ils n’ont pas peur d’en tirer des conséquences directes.

Des conflits préprogrammés ?

On peut maintenant prévoir un potentiel élevé de conflits et de frictions dans la coopération entre les différentes générations. Cependant, ces constellations offrent surtout une chose : des possibilités et des opportunités grâce à la diversité !

Lorsque différentes générations se rencontrent et travaillent ensemble, le niveau de performance au travail est souvent élevé. Les équipes transgénérationnelles dans les projets sont considérées comme particulièrement créatives et productives. Chacun bénéficie de la possibilité de s’appuyer sur des expériences différentes. Alors que l’âge de la retraite n’a cessé d’augmenter ces dernières années et que la main-d’œuvre est donc de plus en plus âgée, les entreprises devront faire face aux défis qui en découlent.

Gestion des générations

Il est essentiel que les entreprises créent les conditions propices au travail transgénérationnel. À cette fin, il est important de tenir compte à la fois des besoins des jeunes générations et de ne pas perdre de vue les générations plus âgées et leurs attentes.

“Gérer l’ancien”, c’est fini ! Les employés plus âgés, en particulier, offrent aux entreprises un énorme potentiel en termes de connaissances. Afin d’exploiter ces connaissances et de garder les “silver agers” dans l’entreprise le plus longtemps possible, les employeurs doivent trouver une solution.

Appréciation des performances, modèles de temps de travail flexibles, travail à domicile et travail axé sur la phase de vie – de nombreuses entreprises offrent déjà des possibilités de continuer à être un employeur intéressant pour les employés plus âgés.

Les entreprises doivent également réagir aux demandes des jeunes employés, qui sont nouvelles pour certains supérieurs. Quelle est la bonne façon de traiter les demandes directes ? Quelles concessions les entreprises doivent-elles faire aujourd’hui ?

En somme, la gestion correcte de la diversité générationnelle deviendra l’un des principaux défis des entreprises et des départements RH dans les années à venir.